Fidji Simo (HEC).

fidji carte

fidjibatPJe m’appelle Fidji Simo et fais partie de la promotion de prépa ECS sortie en 2004. Pour vous qui hésitez sur le choix de votre prépa ou avez déjà intégré celle de Joffre, voici rapidement mon parcours afin que vous perceviez les opportunités qui peuvent se présenter à vous après une prépa.
Bénéficiant d’un bon niveau en Terminale (bac avec Mention Très Bien) et étant intéressée par les métiers du commerce, je me suis orientée vers une prépa ECS afin de m’ouvrir le plus de possibilités dans ce domaine. J’ai bien entendu hésité entre Joffre, proche du domicile familial, et une prépa parisienne. Me considérant comme encore jeune, j’ai préféré rester entourée de mes proches et intégrer Joffre, réputée plus «familiale».

Cela a été un très bon choix car j’ai pu bénéficier de l’attention d’excellents professeurs tout en profitant du soutien de ma famille tout au long de ces deux années. Mon objectif était dès le départ d’intégrer HEC Paris, et Joffre m’a donné les moyens de mes ambitions. Bien entendu, j’ai également dû faire preuve d’une grande capacité de travail et d’organisation, et surtout, de la curiosité pour les matières étudiées.

Le rythme de prépa contraste vivement avec celui du secondaire, mais le soutien y est beaucoup plus personnalisé puisque les professeurs de Joffre mettent beaucoup d’énergie à faire progresser chaque élève afin de leur faire réaliser pleinement leur potentiel, ce qui semble être moins le cas dans les prépas parisiennes.

J’ai eu en 2004 la chance d’intégrer HEC Paris, et de profiter des multiples opportunités offertes par l’école, à la fois en termes de développement personnel à travers une multitude d’associations mais aussi et surtout professionnel grâce aux évènements carrières et au réseau de diplômés. J’ai très rapidement su, essentiellement grâce à mes cours, que la fonction qui m’intéressait était la stratégie. J’ai donc profité de mes stages pour découvrir l’ensemble de ces métiers - en cabinet de conseil (PricewaterhouseCoopers à Londres), en département stratégique (eBay à Paris), en startup à Miami - afin de préciser mon choix de carrière. Venant d’un milieu modeste et ne bénéficiant d’aucune relation, j’étais effrayée à l’idée d’avoir des difficultés à trouver un stage. Fort heureusement, avec une bonne dose de pro-activité et la vaste base de données de stages d’HEC, je n’ai eu aucun problème pour trouver ce qui me correspondait. A l’issue de mon année de stages, mon choix était fait : je souhaitais travailler dans le département stratégique d’une grande entreprise, si possible dans l’Internet compte tenu de mes affinités avec le secteur. Restait encore à décider de la localisation afin d’orienter mes recherches. Ayant toujours rêvé de vivre aux Etats-Unis, j’ai réalisé un échange académique à UCLA (University of California at Los Angeles) durant ma dernière année d’HEC, ce qui m’a permis de confirmer mon choix d’expatriation. J’ai alors postulé à un poste de Business Analyst dans le département stratégique d’eBay basé près de San Francisco, et ai reçu une réponse positive.
C’est donc grâce à beaucoup de réflexion et de cohérence que j’ai réussi à trouver rapidement ma voie : il me semble essentiel de réfléchir en amont à ses choix de carrière afin de réduire le champ d’investigation et se créer des opportunités dans des secteurs/fonctions/localisations précis.

Pour toute question sur la prépa ECS à Joffre ou sur mon parcours, n’hésitez pas à me contacter par email : fidji.simo [chez] gmail.com. Bonne chance dans la poursuite de vos études !